Répertoire de chansons kabyles, des années 50 et 60


Enfant de l’immigration algérienne, français et kabyles, Hocine redécouvre les 45 tours de ses parents : Sadaoui Salah, Nouria, Slimane Hazem, Matoub Lounès, Kamal Hamadi...
A l'instar de
Rachid Taha, de Mouss et Hakim, de l'ONB ou tout récemment du spectacle Barbès café, il a choisi de faire revivre le répertoire d'artistes encore oubliés ou simplement méconnus, dont les chansons ont accompagné l'exil
des algériens en France, de l'ouvrier comme de l'intellectuel.


Chansons d'amours témoignant des peines de la séparation et des joies d'un retour certain vers la femme, la famille, l'ami et bien souvent la terre natale...
Chansons de luttes et de libertés, mises en valeur par une orchestration dont l'harmonie et la rythmique passionnent nos deux ambassadeurs...

 

Auteur interprète, Hocine cherche à retracer l’histoire, pour mieux comprendre cet oubli : la perte de la langue maternelle, retrouvée comme une évidence, toute cachée au fond de sa mémoire, son (ré)apprentissage, l'écriture de compositions en langue Amazigh comme "Ton mari, il est jaloux", "Dounith" (la vie) de Hocine, pour rejoindre les artistes choisis.

Fort de cette double nationalité, "Tchek Lalla" raconte : l'Algérie et la France !

Tchek Lalla

Ecouter les chansons de Hocine

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom