​Hocine HADJALI

  • Musicien et comédien franco-algérien d'origine Kabyle, auteur- compositeur et interprète, conteur.

  • Véritable coloriste et « chercheur de sons », il est multi-instrumentiste et musicien de théâtre.

  • Insatiable chineur d’instruments, il aime aussi en inventer avec des objets et matériaux recyclés.

  •  Né en 1970 à Meulan- en- Yvelines, dans la banlieue parisienne, Hocine est bercé toute son enfance par les chants traditionnels kabyles de sa mère et les sons des flûtes de berger des montagnes de son père. 

  • Son autre grande passion dès l’enfance, la récupération des objets mis au rebus, l’entraîne dans une première vie de brocanteur.

  • Il se forme au gré de ses nombreuses rencontres, chinant pour son compte instruments, techniques instrumentales et vocales, musiques d’ici et d’ailleurs, d’aujourd’hui et de toujours.

  •  Ce plaisir à susciter sans cesse de nouvelles rencontres musicales et humaines restera sa marque de fabrique.

  • Par le plus grand des hasards, il se fait musicien de théâtre pour la compagnie du Théâtre Nout (93). Entre 1997 et 2001 avec « L’histoire du muezzin qui n’avait pas annoncé l’aube »

  • il sillonne la France, l’Italie, l’Espagne, l’Egypte et la Tunisie au fil de plus de 400 représentations.

  • Lors d’un voyage dans le sud de l’Italie, il intègre le groupe Spatiu Lati Band (reggae- rock). Il découvre avec eux les tournées de concerts, et écrit ses premières chansons.

  •  En 2003, une autre rencontre l’amène à poser son sac en Bretagne.

  • Sur les scènes petites et grandes, dans les bars ou au milieu d’un marché, peu importe tant

  • qu’il y a des cœurs et des oreilles à faire vibrer.

  • Hocine construit son répertoire nourri de mélopées kabyles métissées des multiples cultures découvertes au fil de ses voyages autant que de musique manouche, de ska, de funk ou de blues malien…Une musique du monde, en bas de chez vous ! 

  • A cette époque, il se produit régulièrement en trio avec Jawel (contrebasse) et Jami Rose (chant et percussions).

  • Mais il aime ouvrir cette formation à de nombreux musiciens de la région, empruntant et métissant les couleurs musicales de chacun, comme Odran Plantec (bombardes, shehnai), Ronan Le Gouriérec (bombarde chromatique), Cheick Tidiane Dia (kora), Serge Le Clanche (accordéon), Fañch Minous (saxophone), le trio de sonneurs Botuha- Guingo-Quillay, Raphael Chevalier (violon), Fatiha Neuman (chant, percussions), Fantazio (contrebasse)…

  •  Chaque concert est l’occasion d’une nouvelle aventure musicale et humaine !

   Avec ses spectacles et albums : "Hocine à la petite scène" en 2007 puis "Electric City" en 2011, il     a fait les premières parties d’Idir, de Susheela Raman, Zebda, Djamel Allam … et a partagé la 

   scène avec M. Roux, Bashavav (musique traditionnelle des Balkans), Spatiu Lati Band

 

   En 2012 nait le spectacle "Tchek Lalla" : reprise de chansons kabyles des années 50, premier       

   hommage à ses origines et aux musiques de son enfance, jouées notamment avec Raphaël     

   Chevalier  au violon.

   Le monde du théâtre est toujours présent : il collabore en tant que musicien avec des compagnies     bretonnes telles que le Théâtre de la Chimère (Lorient), la Compagnie Sabine Londault (St Malo), 

   la compagnie La Mangouste (Brech).

 

 

   En 2015 l'association Bled'N'Pop naît, pour porter ses concerts et ses différents projets de     

   spectacles, contes, expositions ainsi que le volet important des actions de sensibilisation qui leur sont     liées.

 

   En 2016 il crée son premier spectacle de conte musical "Ramasseur de Modesties" avec l'aide       en co- écriture d'Achille GRIMAUD, au centre culturel Athéna d'Auray.

   Hocine y raconte son histoire. Le bizarre gamin farfouilleur de rebus d’une banlieue multiculturelle,   

   nourri des chants de sa mère et de l’obsession de connaissance de son père- tout aussi illettré. Le     

   cancre qui se fait brocanteur- réparateur de bric et de broc. Le musicien autodidacte et éclectique. Il 

   raconte le déracinement, les errances, la musique qui pour lui aussi aura su guérir les maux et   

   accompagner les mots.

 

   Pendant le temps de cette création Hocine s'installe entre autre chez les Compagnons d’Emmaüs de

   Vannes pour recueillir une quarantaine de témoignages sonores radiophoniques ainsi qu'au CADA

   d'Auray, il intervient dans des collèges auprès d'enfants en difficultés scolaires, sourds, ou encore

   auprès de détenus.

   Ce collectage donnera lieu à une première exposition sonore et visuelle « L’Annexe du Bled ».

   Valises, vieux transistors bricolés, objets récupérés, photos …restituent quelques-uns de ces portraits

   d’humains tous déracinés à leur manière, maintenus à la lisière de nos sociétés, exclus de notre 

   regard, de notre considération, de notre respect.

 

   En 2018, il crée un spectacle de conte musical jeune public "La Forêt du Jadis" en collaboration

   avec Juan « Nito » Pino.

   La quête du personnage principal le capitaine Senza sur les traces de son ancêtre mystérieusement       disparu est le prétexte tout à la fois à un voyage au travers des musiques du monde, à un message       de sensibilisation à la dégradation de notre planète et à une invitation- en filigrane : « Suis ta

   musique, et tu retrouveras ton chemin ».

 

   Une nouvelle exposition l’accompagne : « Les Bruits de la Passion ».

   Elle réunit des instruments de divers continents collectés par Hocine au fil du temps, et quelques-uns     de ceux qui a bricolo- inventés.

 

   En 2018 Hocine crée avec Philippe LAUNAY (Flutiste, percussionniste et auteur- compositeur) un     

   spectacle de conte musical "Machao".

  En parallèle, Hocine mène un travail de sensibilisation de tous les publics à sa passion pour la    musique, à la liberté qu’il s’y donne et qu’elle lui donne, aux voies et aux voix qu’elle peut   

  ouvrir, à sa préoccupation pour l’avenir de notre planète aussi.

 

  Il donne notamment souvent des ateliers de fabrication d’instruments de musiques avec des objets et    matériaux de récupération, d’écriture et de pratique instrumentale et vocale, se lance sans hésiter       

  dans d’improbables chantiers de création avec des écoles de musique, des établissements scolaires…

 

  Depuis quelques années il propose des visites- guidées de ses expositions et des conférences-       

  spectacles autour de sa collection d'instruments.

 

  Le succès qu'elles rencontrent et l'intérêt qu'elles suscitent auprès des publics de tous âges lui ont

  donné l'envie de ce nouveau spectacle "A Contretemps" (titre provisoire), occasion d'une nouvelle   

  collaboration avec Achille GRIMAUD !

 

 

  Comme ses concerts, ses spectacles peuvent se déployer partout dans des formes adaptées :    lieux peu ou pas équipés, à domicile, à l’hôpital, en prison, en bas d’un immeuble.

 

  Peu importe, ce que la générosité et la soif de rencontres et d’humanité de l’artiste peut, rend

  tout possible.