Près de 300 instruments venus des 5 continents ainsi que des objets sonores recyclés qui révèlent les savoirs faire et l'ingéniosité des facteurs d'instruments. Cette exposition est modulable en fonction des lieux rencontrés, de leur taille, ou d'un thème particulier abordé.

Les Bruits de la passion : l'exposition.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

« Déjà tout petit, mon père jouait des flûtes en roseau ça résonnait à la maison. Il fabriquait ses neys en perçant des trous avec un tournevis chauffé à rouge sur les flammes de la gazinière. Du bout des doigts sur la table de la cuisine il jouait aussi des percussions, tout en me regardant avec un grand sourire d'amour, une volonté de transmettre.

Il revenait aussi presque chaque jour du travail avec des objets insolites qu'il trouvait car il était éboueur et cantonnier. Ma mère chantait souvent à la maison ses chansons en Kabyle, des paroles improvisées à l'ordre du jour. Ainsi m'a été donnée la passion pour la musique, les instruments de tous horizons et celle du collectage.

Beaucoup d'objets chinés, offerts ou ramenés de mes voyages : des instruments d'Europe, d'Afrique, d'Inde, d'Asie, mais aussi des instruments faits de riens comme des canettes remplies d'eau pour en faire sonner les harmoniques, des cloches de vache, des cloches peuls, etc... L'ensemble de cette exposition peut paraître un peu hétéroclite, mais est en fait organisée, interprétée, mise en scène.»

La récolte d'instruments auprès de partenaires (associations, magasins de musique, spectateurs, le public des communes où le projet est présenté...) fait partie intégrante du projet.

 

Ces vieux instruments qui ne servent plus ou ces instruments cassés, mis au rebut, seront ensuite utilisés pour certains lors des ateliers de fabrication d’instruments dérivés menés par Hocine. Les autres seront destinés à des échanges culturels internationaux avec des associations défendant des cultures régionales minoritaires.

Une exposition d'instruments d'ici et d'ailleurs :
Quelques instruments présentés :

Guitare, Oud (Arabe), petit Ngoni (Afrique), banjo (Nouvelle Orléans), flûtes en bambou (Inde) et autres flûtes diverses, percussions diverses, xylophones et balafons, piano à pouce ou senza, bâton de pluie, cymbales, gong (Asie), instruments dérivés ou inventés...

Une exposition vivante :
Des envies d'édition de catalogue :

Hocine peut intervenir lors de visites guidées mises en scènes, chantées et jouées pour expliquer le fonctionnement des instruments, leur histoire et livrer quelques anecdotes personnelles ou historiques.

Quelques articles :

A terme nous souhaitons éditer un livre sur le projet des Bruits de la passion. Il mêlera récit de l'aventure collective de la création et des actions pédagogiques entreprises lors des différents temps de résidences, catalogue des instruments de l'exposition, cd du spectacle.

Nous travaillerons sur ce projet d'édition fin 2018, après la sortie du spectacle.