Au cœur d’une cité de banlieue parisienne, des familles de tous pays se retrouvent voisins de paliers.

 

« C’est là que je suis né ! Pendant que les copains regardent Walt Disney, moi je regarde sous les voitures et près des vide-ordures. Je m’appelle Hocine, j’ai une passion : fouiller dans les encombrants.

 

Je collecte, je trouve. Parfois je donne. Parfois je revends.

Je ramasse des choses que personne ne ramasse… »

 

Spectacle raconté et chanté.

Création janvier 2016.

Ramasseur de Modesties : c’est l’histoire d’un gamin qui trace son chemin à travers les objets des autres. Un gamin qui fouille dans les rejets de la société des années 80 pour mieux oublier la douleur de ses parents Algériens comme beaucoup d’autres parents : la douleur du déracinement.

et la revue de presse du spectacle ici :

Production : Bled'N'Pop

Coproductions : Centre Culturel Athéna / Ville d'Auray, Mairie de Lorient / Service action culturelle de proximité, Centre Culturel Grain de Sel / Séné

Soutiens : Conseil Général du Morbihan, Théâtre le Strapontin / Pont-Scorff, centre culturel L'asphodèle / Questembert

Achille GRIMAUD : Collectage, co-écriture, dramaturgie, mise en scène

On pourrait parler de lui comme de l’homme aux chutes terribles, aimant tailler des vestes dans le costard des habitudes. Achille Grimaud, ce n’est pas "il était une fois", c’est "ici et maintenant" ! Comment vous dire ? On compare trop souvent les artistes à des voitures. Si Achille était un carrefour, il serait plutôt celui du cerveau humain, exactement à la jonction de l’antenne parabolique, de l’artère corrosive et de la veine poétique.

Stéphane BAZOGE : Création lumière, régie lumière et son.

Stéphane a fait ses premières armes en lumière avec son groupe de rock (Distorsion) au sein duquel il était bassiste. Il travaillera pour plusieurs salles de spectacle en tant que technicien lumière. A partir de 2008, il multipliera les créations lumière aux côtés de compagnies professionnelles. Depuis 2008, il travaille tous les ans sur le Festival « In » d’Avignon, en tant que technicien et/ou régisseur lumière à la Cour d’honneur du Palais des Papes.

Extraits :

"Ma mère était algérienne et elle avait une tête d’indienne.

Elle avait des tatouages elle en avait là, là là des tatouages berbères ..

Ça impressionnait mes copains.

Elle était chanteuse de fenêtre

Elle chantait son blues kabyle

Elle chantait pas des paroles écrites, elle chantait des paroles de l'instant présent, des paroles qu’elle avait sur le cœur."

"La nuit tous les enfants de la cité étaient bercés par le ronronnement des moteurs des péniches qui travaillaient dur ça faisait vibrer les carreaux de nos chambres, on a tous vécu ces mêmes nuits aux sonorités étranges mais on ne s'en parlait jamais !"

Parcours de la création :

2015
29 avril au 3 mai : Résidence au centre culturel Grain de Sel à Séné (56)

8 et 9 juin : Résidence au Théâtre du Strapontin à Pont Scorff (56)

8 au 12 septembre : Résidence au Centre culturel Athéna à Auray (56)

21 au 30 septembre : Résidence à la Balise à Lorient (56)

27 au 30 octobre : Résidence à l'Asphodèle à Questembert (56)

26 / 27 novembre : Résidence à la Balise à Lorient (56)

 

2016
16 au 22  janvier  : Résidence au Centre culturel Athéna à Auray (56)

22 / 23 / 24 janvier : Sortie de création au centre culturel Athéna à Auray (56)

20 février : Diffusion du spectacle au centre culturel Grain de Sel à Séné (56)

15 octobre 2016 : Représentation à la Ferme du Paradis à Meulan (78)

5 novembre 2016 : Représentation au Théâtre le Strapontin à Pont-Scorff (56)

Hiver 2016/2017 : Option à la Balise ; quartier de Kervénanec à Lorient (56)
...

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Avec le soutien des centres culturels :

Athéna à Auray       Ville de Lorient ; service action culturelle de proximité     Grain de Sel à Séné      Le Strapontin à Pont Scorff       L'Asphodèle à Questembert